Depuis des années, je dessine en suivant l'humeur du trait.
Cela commence par le premier trait (liberté infinie),
Cela se poursuit par un voyage à grands ou petits traits (liberté encadrée : avancées insouciantes, découvertes joyeuses, embuscades ! changements de direction, incertitudes, problèmes et solutions)
Puis arrive le dernier trait (liberté abdiquée : c'est lui qui décide).