Ce sont des questions absurdes qui vous tombent dessus tous les quatre matins :
- "qui suis-je ?" La réponse n'a d'intérêt que si on la lit dans le regard des autres.
- "où en suis-je ?" Pour y réfléchir, mieux vaut fermer les yeux.
- ou tout simplement ... "suis-je ?" Là, il y a deux façons de procéder : se pincer ou faire son autoportrait.